Le mercredi 11 septembre à 19 h 30, le requin baleine sera mis à l’honneur à la Maison des Océans de Paris. Au programme : projection de film et débat, en présence de trois spécialistes des fonds marins.

Géant des mers, le requin baleine exerce une véritable fascination chez les plongeurs, mais aussi chez les biologistes les plus aguerris. Pourtant, de nombreuses zones d’ombre persistent encore sur son comportement, notamment ses habitudes de migration et de reproduction.

Afin de lever en partie le voile sur le chouchou de tous les palmipèdes, René Heuzey, réalisateur sous-marin qu’on ne présente plus, s’est penché de près sur les expéditions de l’association Megaptera menées depuis 2004. Il en a fait un film ayant reçu de nombreux prix, “Le mystère des requins baleines”, qui sera projeté le 11 septembre à la Maison des océans.

La projection sera suivie d’un débat mené par René Heuzey lui-même, mais aussi par le vétérinaire Michel Vély, président de l’association Megaptera, et par Alexis Rosenfeld, photographe sous-marin de renom. Trois “pointures” des océans qui aborderont tour à tour les problématiques relatives à cette espèce emblématique.

Car le requin baleine, s’il est imposant par la taille, n’est pas exempt de menaces. Son régime, constitué exclusivement de plancton, l’oblige à se rapprocher de la surface de l’eau pour y trouver sa pitance, au risque de se faire blesser par les hélices des bateaux. Pacifique de nature, il se laisse aussi approcher par les hommes (palmés ou pas…) ravis de l’observer, mais n’ayant pas toujours conscience du dérangement occasionné par une présence humaine trop marquée.

Espérons que cette soirée ouverte à tous, organisée par l’Institut océanographique de Paris, permettra de mieux connaître ces mastodontes au cœur tendre, malheureusement menacés d’extinction.

– Date : mercredi 11 septembre à 19 h 30

– Lieu : Maison des Océans, Institut océanographique de Paris, 195 rue Saint-Jacques, 75005 Paris

– Entrée gratuite, tout public

– Contact : www.institut-ocean.org ; www.oceano.org

 

 

– Crédit photo : A. Rosenfeld