Depuis le 17 septembre, “Deepsea Challenge 3D“, de James Cameron, est en salles. Un film qui retrace l’épopée du réalisateur dans un engin allant au plus profond des océans, à 11 km sous la surface.

Présenté récemment au Festival de Deauville, le long métrage risque de faire beaucoup parler de lui, comme bien d’autres de ses réalisations. “Abyss“, “Terminator“, “Titanic“, “Avatar” : autant de monuments du grand écran attribuables au cinéaste américain à qui rien ne semble faire peur.

Fasciné depuis toujours par les fonds marins, Cameron est titillé par l’idée d’aller loin, toujours plus loin. Pour “Deepsea Challenge 3D“, il s’est donné les moyens de réaliser un rêve qui le taraudait depuis longtemps : flirter avec l’endroit le plus profond de la croûte terrestre, à savoir la fosse des Mariannes, au Nord-ouest de l’océan Pacifique. Un exploit qui avait déjà été réalisé en 1960 à bord d’un bathyscaphe par l’Américain Don Walsh et le Suisse Jacques Piccard. Mais cette fois, c’est seul, et dans un drôle de submersible de forme verticale, que James Cameron s’est lancé dans une aventure au cœur des abysses. Après des années de réflexion et de mise en place du projet (la construction du submersible Deepsea Challenger ayant demandé la création de matériaux spéciaux), Cameron a enfin pu aller au bout de ses envies. Le 26 mars 2012, il embarquait en effet pour une plongée en solitaire de quelques heures seulement, pour atteindre les entrailles de la Terre, à environ 11 km de profondeur.

Le film “Deepsea Challenge 3D”, tourné, on s’en doute, avec les outils techniques et 3D les plus novateurs, revient sur cette incroyable intrusion au pays des abysses, où solitude et paysages de désolation sont au rendez-vous. Le réalisateur confirme ainsi son goût pour les défis humains et technologiques, son attirance pour l’inexploré, et sa fascination perpétuelle pour les océans.

Découvrez ici la bande annonce du film “Deepsea Challenge 3D” :

Infos pratiques

  • “Deepsea Challenge 3D”, de John Bruno, Andrew Wight et Ray Quint, en partenariat avec National Geographic
  • En salles depuis le 17 septembre 2014
  • Site web : www.deepseachallenge.com

Texte Eliane Rigollet