Et si vous pouviez suivre le parcours de 200 tortues marines de l’océan Indien ? Ce serait en tout cas plus salvateur pour votre cerveau que de regarder les aventures d’une poignée de jeunes enfermés dans une maison… Ce “voyeurisme” biologique cache de surcroît un but scientifique des plus intéressants. Ainsi, depuis 2007 et jusqu’en 2015, une équipe de chercheurs de la station Ifremer de La Réunion, en collaboration avec Kélonia, l’Observatoire des tortues marines, ont décidé de placer des balises Argos sur plusieurs tortues marines afin de les suivre à la trace. Plus de 100 spécimens ont déjà été équipés. Le trajet de ces animaux est ainsi retransmis en direct sur http://wwz.ifremer.fr/lareunion/Les-tortues-en-direct.

Nageuses infatigables, les tortues marines peuvent parcourir jusqu’à 4500 km. Avec leur balise Argos sur le dos, elles sont facilement repérables par les scientifiques qui visualisent alors leur incroyable migration et tentent dans un deuxième temps de mieux les protéger des éventuelles menaces qui pèsent sur elles.

Les tortues de l’océan Indien sont en effet classées “espèces menacées” et inscrites sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Mieux comprendre leurs migrations est une des clés pour mettre en place des mesures de gestion sur le long terme.

Légende photo : Une tortue caouanne dans l’océan Indien, équipée d’une balise Argos

Texte C. Cioni, crédit photo Ifremer / J. Bourjea