C’est un véritable aquarium à ciel ouvert ! Les fonds marins des Seychelles regorgent de vie et abritent une faune aussi dense que variée. Même les faibles profondeurs font tourner la tête. Disons que le commandant Cousteau n’a pas fait halte ici par hasard pour le film “Le Monde du silence”…

Les autorités du pays, bien conscientes de ce trésor inestimable, ont créé 4 parcs marins nationaux où plus de 150 espèces de poissons sont préservées. Sur terre ou en mer, la protection de l’environnement reste une priorité absolue : environ 50 % du territoire sont protégés dans des réserves naturelles. Par ailleurs, l’accès à quelques “îles réserves” est payant.

L’archipel seychellois regroupe toutes les espèces des récifs coralliens de l’océan Indien, mais aussi des raies aigles, des requins de récifs, des murènes, des tortues… Les poissons rivalisent de couleurs et de formes pour le plus grand bonheur des plongeurs : napoléons, papillons, balistes, rougets… Dans les eaux plus profondes, évoluent des mérous géants, des barracudas, des girelles impériales, des bars tachetés, des gaterins à lignes, des anges de mer, des requins gris

D’août à octobre, le requin baleine vient se gaver de plancton, notamment autour de Mahé. On croise aussi les majestueuses raies mantas, plutôt autour des îles coralliennes comme les autres gros pélagiques.
Petits mais tout aussi fascinants, les nudibranches, en abondance, régalent les fans de macro. Enfin, plus de 2500 espèces de coraux ont été répertoriées dans l’archipel.

Crédit photo : Jordi Chias