Afin d’évaluer l’état des grandes nacres de l’aire marine protégée du Larvotto, à Monaco, une soixantaine de plongeurs vont participer à une opération de balisage et de mesures biométriques de ces mollusques bivalves. Le rendez-vous est fixé au dimanche 7 juin et les inscriptions sont ouvertes.

Les grandes nacres (Pinna nobilis) sont des indicateurs essentiels sur l’état de l’environnement marin. Organismes filtreurs, elles sont particulièrement sensibles aux particules polluantes qui se trouvent dans l’eau. Menée en collaboration avec l’Association monégasque pour la protection de la nature, la Direction de l’Environnement et le laboratoire ECOMERS de l’Université de Nice, l’opération de balisage est la continuité d’un premier inventaire des grandes nacres réalisé en 2007. La tâche consistait alors à établir une cartographie précise des nacres, d’évaluer l’état de santé de ce peuplement et de répertorier un certain nombre d’individus “sentinelles” qui seraient suivis dans le temps. Un an plus tard, une quarantaine de plongeurs, issus des milieux associatifs de la côte, se mobilisaient pour aider les scientifiques à poursuivre l’inventaire. Ils posèrent des balises et localisèrent les nacres grâce à des mesures d’angles et de distances (données plus précises que le positionnement GPS).

Cette année, plongeurs et scientifiques se remettent à l’eau pour entretenir les balises existantes, continuer les mesures biométriques et vérifier certaines positions. Un protocole rigoureux, déterminé par le Dr Jean De Vaugelas du laboratoire ECOMERS, sera suivi par les palanquées : repérer les numéros attachés sous les flotteurs des nacres déjà balisées ; nettoyer flotteurs et numéros ; localiser ses nacres à l’aide de boussoles et décamètres ; disposer de nouvelles balises ou de nouveaux numéros pour les nacres dont le moyen d’identification aurait disparu ; réaliser des mesures biométriques en indiquant sur une ardoise la largeur et la hauteur de chaque nacre balisée accompagnée de son numéro.

Cette étude du peuplement des nacres de la réserve de Monaco, qui se poursuivra sur le long terme, devrait permettre de mieux gérer l’environnement marin.

POUR PARTICIPER

  • Être plongeur Niveau 2 minimum.
  • Documents à présenter : certificat médical de moins d’une année, licence à jour.
  • Disposer d’un équipement complet (blocs et plombs inclus), avec un parachute de palier. Afin de mener à bien l’opération, les plongeurs peuvent aussi apporter les éléments suivants : compas, sac filet, plaquette immergeable et décamètre.
  • Formulaire d’inscription en ligne
  • Le contact : ampn.monaco@gmail.com

Texte C. Cioni, crédit photo : D. Deflorin