Depuis la succession de Fabien Adele à la place de Patrice Vogel, la mutation du Vieux Plongeur se poursuit lentement mais sûrement pour adapter l’enseigne aux besoins actuels. Témoin le plus identifiable, son nouveau site internet. S’il conserve l’identité visuelle et les codes couleurs de la marque, il apporte son lot de nouveautés. “Il ne s’agit pas d’une simple modernisation de l’interface utilisateur. Le moteur et la navigation ont été profondément modifiés, mais surtout l’accent est mis sur les services plus que sur les prix”, insiste Fabien Adele.

En effet, dès que la page d’accueil est passée, 5 pastilles principales orange précisent ces services : les conseils de plongeurs passionnés et expérimentés, la vente “15 jours à l’essai” qui est le point fort du VP, le retour gratuit en cas de non-satisfaction et l’entretien ou la réparation au sein de l’atelier ouvert toute l’année. À cela s’ajoute une garantie de fournitures des pièces pendant 10 ans. Certes une garantie légale imposée aux fabricants, mais qui oblige le Vieux Plongeur à refuser de commercialiser certains produits.

D’autres avantages plus classiques complètent le tableau, tels la garantie 24 mois sur tout matériel neuf mais également une garantie sur le matériel d’occasion, les meilleurs prix du marché et le prêt de matériel en cas d’immobilisation sur tous les produits hors photo, vidéo et compresseurs.
On le voit, au-delà de son magasin de Marseille, le Vieux Plongeur ne compte pas rater la marche de la vente internet, stratégique aujourd’hui, mais en faisant valoir d’autres arguments que les prix.

site-web-vieux-plongeur

Texte D. Deflorin