Biologiste marin et cofondateur de la société Andromède Océanologie, installée sur les bords du golfe du Lion, Pierre Descamp est un amant de la Méditerranée. Après des années de romance scientifique, il a décidé de prendre sa plus belle plume pour lui déclarer sa flamme dans un ouvrage aux airs de retour aux sources : “Petit traité de séduction à l’usage des amoureux de la Méditerranée“.

Environ 150 pages entre discours informatif et lyrique pour ouvrir son cœur à cette mer qui lui a tant offert et qu’on maltraite trop. “Plutôt que de faire la morale aux gens, j’avais envie de les prendre par les sentiments, explique le scientifique. Nous sommes nombreux à aimer la Méditerranée. Mais que fait-on pour en être aimé en retour ?” C’est donc une étreinte passionnée que ce gentleman marin nous livre aujourd’hui, sublimée par pléthore d’aquarelles de Laurence Malherbe, de dessins de Maxime Aubinet, de photographies terrestres de Pierre-Marie Préau et d’images sous-marines de son ami et associé Laurent Ballesta. Si plusieurs chapitres viennent rappeler les principaux enjeux (pollution croissante, forte pression démographique, problématique d’une mer fermée…), la majeure partie des textes est un hommage aux petits bonheurs quotidiens partagés avec la Grande Bleue. L’auteur énumère ainsi tous les charmes de sa bien-aimée : randonnée, baignade, pêche, plongée sous-marine… Mais le propos ne se contente pas d’une liste exhaustive des atouts de la belle, il dévoile les bases d’une bonne séduction pour se comporter comme il se doit avec Mare Nostrum. À l’instar du pêcheur que Pierre Descamp invite à se montrer chevaleresque en relâchant les prises trop petites afin de laisser les stocks de poissons se reconstituer convenablement. Ou bien du plongeur qu’il incite à la plus grande courtoisie car “on peut plonger pour le plaisir de nouvelles sensations ou pour se transformer en explorateur mais ce n’est jamais anodin”. Il faut apprendre à buller dans les règles de l’art, et bannir les coups de palme dévastateurs ou l’équilibre aléatoire…

pierre-descampGrand amateur de littérature, le biologiste a laissé ses mots glisser sur un style raffiné, mais il s’est aussi offert quelques références aux grands auteurs avec plusieurs citations ouvrant chaque chapitre. “J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire et j’ai aussi redécouvert le patrimoine littéraire français, souligne-t-il. J’ai peaufiné mes phrases car je voulais qu’elles sonnent comme une petite musique.” Résultat : un flot d’élégance et de sincérité que viennent ponctuer quelques avis d’experts pour souligner objectivement les actions menées en faveur de la protection de la Méditerranée.

Édité à seulement 2000 exemplaires, ce petit traité de séduction est au final plus qu’un livre, c’est un objet en lui-même. Beaucoup de soin a ainsi été apporté à la maquette et aux finitions. Un bijou d’amoureux, envoûtant et succulent, à feuilleter avec désir.

> “Petit traité de séduction à l’usage des amoureux de la Méditerranée“. Andromède Collection. Prix : 29,90 €. Sortie prévue fin novembre. 

 

Texte C. Cioni