On l’appelle la “baie de la honte“. À Taiji, dans le Sud-est du Japon, une véritable chasse aux dauphins a lieu chaque année. Les cétacés sont rabattus dans la petite baie de Taiji, puis des filets les empêchent de fuir. Les pêcheurs les tuent ensuite à l’aide de harpons, la mer prenant alors une cruelle couleur rouge sang. Si la plupart des dauphins sont capturés pour leur viande, une poignée d’entre eux sont sélectionnés pour terminer leur existence dans les parcs aquatiques.

Cette année, vers la mi-janvier, 250 dauphins ont été tués dans la baie de Taiji, selon l’organisation Sea Shepherd.  Qui plus est, un spécimen rare de jeune dauphin albinos a été récupéré par les pêcheurs. Paul Watson, chef de file de l’organisation Sea Shepherd, a baptisé la petite femelle “Shoujo” (le nom japonais pour Bambi), qui a été séparée de sa mère lors de la capture.