Voici un livre, richement illustré, qui représente un beau cadeau à glisser sous le sapin pour tous les passionnés de nature. Il ravira en particulier les amoureux de ces paysages si caractéristiques que forment ces vertigineuses falaises provençales plongeant dans la Grande Bleue. Mais l’intérêt de l’ouvrage “Calanques, Marseille – Cassis – La Ciotat” ne s’arrête pas là. Il se démarque tout d’abord au niveau des images proposées par Philippe Richaud. L’originalité des angles des prises de vues et la technique utilisée (aucune retouche, juste l’emploi parfois de filtres gris ou polarisants) contribuent à donner un côté surnaturel ou saisissant à ces calanques et à leur mariage avec la mer. Les habitués de cet environnement seront graphiquement surpris. Quant aux lecteurs photographes, ils y trouveront sans doute quelques sources d’inspiration, en particulier pour sublimer leurs clichés terrestres, à l’interface avec la mer.

Ensuite, la nouveauté de cette parution a le mérite de s’inscrire dans le cadre de la récente création du Parc national des Calanques, le 18 avril 2012. Le texte de Florent Favier, responsable de la communication et de la pédagogie au sein d’un autre Parc national, celui du Mercantour, permet d’en rappeler dans un premier temps les enjeux, les fragilités et menaces, dont celles touchant aux espèces sous-marines. Puis place à une succession de visites, un parcours de lieux en lieux entre Marseille et La Ciotat. Le ton employé, poétique et léger, emportera le lecteur à la découverte de cette nature faite de rareté.

Texte O. Clot-Faybesse

> “Calanques, Marseille – Cassis – La Ciotat“, de Florent Favier (texte) et Philippe Richaud (photographies). Éditions Gilletta, 192 pages, prix public : 34,90 €.