Du 1er septembre 2013 au 5 janvier 2014, le musée du Vieux Granville (Manche) organise une exposition autour de l’épave de L’Aimable Grenot, frégate corsaire coulée en 1749 au large de Saint-Malo. L’occasion de découvrir, au travers de manuscrits de l’époque, l’activité corsaire qui permettait au roi d’armer des navires marchands pour capturer des bâtiments de commerce ennemis. Cette pratique avait pour but de freiner le commerce et les approvisionnements des pays ennemis. Rien à voir avec les pirates, qui travaillaient pour leur seul profit en temps de paix comme en temps de guerre.

L’Aimable Grenot, épave déclarée en 1995 par un plongeur malouin et expertisée en 1996 par les archéologues du Drassm, est un témoignage saisissant de la navigation corsaire. L’exposition mettra en avant les campagnes de fouilles qui se sont déroulées sur le site, de 1999 à 2009, et présentera plusieurs objets mis au jour par les archéologues. Le décor luxueux de l’armateur de la frégate, Léonor Couraye du Parc, sera également représenté pour un voyage dans le XVIIIe siècle.

Affiche de l'exposition "L'Aimable Grenot"

Affiche de l’exposition “L’Aimable Grenot”

INFOS PRATIQUES

– Dates : du 1er septembre 2013 au 5 janvier 2014

– Lieu : Halle au Blé, rue du Roc, Granville (Manche)

– Tarifs (exposition “L’Aimable Grenot” et visite du musée du Vieux Granville) : 3 € adultes ; 1,50 € en tarif réduit ; gratuit pour les moins de 11 ans et les groupes scolaires

– Le contact : www.ville-granville.fr/index.asp

 

Crédit photo : Teddy Seguin