Du 19 au 26 janvier, 5 élèves de seconde du lycée Notre Dame de la Compassion, à Marmande (47), partiront pour la Norvège afin d’étudier l’impact de la pollution sur l’environnement marin. Ils auront la chance de plonger avec des orques.

Le projet, intitulé L’appel des Orques, a été lancé sous l’impulsion de Didier Fioramonti, apnéiste, photographe et président de l’association Esprit Nature Liberté. L’idée générale ? Faire prendre conscience aux plus jeunes que la pollution qui règne “en bas de chez nous” – à savoir, pour les lycéens concernés, dans les eaux de la Garonne – peut avoir des répercussions beaucoup plus loin qu’on ne le pense. Car les eaux des fleuves finissent immanquablement par se jeter dans les océans, pour remonter parfois jusqu’au cercle polaire, drainant avec elles des substances néfastes pour la faune et la flore marines.

Tout au long de l’année, les élèves d’une seconde générale option scientifique de Marmande suivront dans toutes les matières un programme spécifique, axé sur la protection de l’environnement. Parmi eux, cinq ont été sélectionnés et auront la chance de se rendre en Norvège pour un séjour plus que rafraîchissant. Sur place, ils s’immergeront en effet dans des eaux à 4°C, encadrés par des apnéistes professionnels. Ils pourront ainsi nager en compagnie des orques, seigneurs des océans mais aussi victimes de la pollution marine. Les jeunes seront également accompagnés de la biologiste et scientifique Eve Jourdan, avec qui ils étudieront le comportement de ces grands mammifères marins.

Pour mener à bien ce projet d’envergure, l’association Esprit Nature Liberté s’appuie sur divers partenaires. Le CNRS, le CNES (Centre national d’études spatiales) et l’IFREMER sont en effet de la partie. Un jumelage a également été mis en place avec le lycée norvégien d’Andenes (au Nord du pays), qui accueillera les élèves français. Enfin, Stéphane Mifsud, champion du monde d’apnée, a accepté d’être le parrain de cette opération unique, soutenue par la commission apnée de la FFESSM.

  • Pour participer au financement du projet, cliquez ici
  • Pour consulter la page Facebook de l’association Esprit Nature Liberté, cliquez ici 

Texte Eliane Rigollet.