Réunir un vrai Parlement de la Mer, tel est le pari, réussi, lancé par la région Languedoc-Roussillon. La volonté, politique au départ, a été portée par M. Christian Bourquin, président de la région et sénateur. Restait à en définir les enjeux, les contours, le mode de fonctionnement, les acteurs et les participants. Pour ce faire, entre octobre 2012 et mars 2013, plusieurs réunions de travail et de concertation ont eu lieu. Tables rondes autour d’une vingtaine d’experts, ateliers de concertation réunissant 260 participants représentant pas moins de 140 organismes différents, plus de 1200 contributions dans différentes villes de la Région ont permis de construire ce Parlement de la Mer, ses actions et son cadre de fonctionnement.
Car si le Languedoc-Roussillon a grandi le dos tourné à la mer, 44 % de son territoire relève du littoral ou est sous son influence. L’idée était donc de réunir tous les acteurs (politiques, société civile, entreprises, tourisme, institutions) au sein d’un même organisme pour réfléchir ensemble au potentiel de développement tout en le conciliant avec des aménagements durables, la protection de l’environnement et le “vivre ensemble”. Ainsi, au lieu de différents organismes cloisonnés, le Parlement de la Mer assure une communication transversale en réunissant tous les interlocuteurs concernés par ces enjeux.
La première assemblée plénière s’est réunie le 11 juillet 2013 à Montpellier. Ce Parlement de la Mer est constitué d’un bureau de 10 membres, élus et acteurs de la mer ; d’une assemblée de 168 membres avec une cinquantaine d’élus ; de 117 membres choisis sur candidature motivée, tous qualifiés et légitimes ; d’un forum de 1000 membres, ouvert à tous sur la base d’une adhésion volontaire. Tous bénévoles, ils partagent leurs travaux au sein de 3 commissions  : activités, emplois et avenir  ; aménagement durable et environnement  ; coopération, vivre ensemble et sensibilisation. Outre une assemblée plénière annuelle, les réunions de commission se déroulent sur une base trimestrielle. La prochaine aura lieu en avril 2014 et devrait déboucher sur une dizaine d’actions concrètes à réaliser au plus vite.
La plongée est évidemment présente au sein de ce Parlement de la Mer. On y retiendra par exemple les noms de Pierre Camus, ancien rédacteur en chef de Plongée Magazine et ingénieur en aquaculture, notre collaborateur Alain Delmas, Frédéric Girard de la FFESSM, Thierry Bouthors, représentant des SCA mais aussi Sylvain Pioch, maître de conférence et Jean-Marie Ray, représentants de la FNPSA (Fédération nationale de pêche sportive en apnée).
Pour adhérer au Parlement de la Mer et ainsi participer, être informé, réagir aux travaux des commissions, contribuer ou faire des remarques, il suffit d’adhérer sur le site www.laregion.fr

Texte D. Deflorin, photos D. Maugendre/Parlement de la Mer