La société Mediterranean Submarine Experience (MSE), à Cassis, travaille actuellement sur un projet de sous-marin permettant aux touristes de visiter les fonds marins de la rade de Marseille.

Le submersible pourrait voir le jour dès 2016, à condition bien sûr d’obtenir l’accord des autorités de la cité phocéenne. L’appareil, de 18 mètres de long, 3 mètres de large et 6 mètres de haut, pourrait accueillir une cinquantaine de passagers et descendre jusqu’à 57 mètres de fond. Les 20 hublots panoramiques permettraient aux touristes d’avoir une vue imprenable sur les merveilles sous-marines de la région.

À la tête de ce projet, Ludovic Raes, qui s’est appuyé sur les conseils d’Yvan Tchernomordik (alias “Popof”), concepteur et pilote de sous-marin pour la Comex. Concernant le lieu exact dans lequel l’appareil officierait, la préférence se porte pour le moment sur l’archipel du Frioul, un site très réputé chez les plongeurs.

Dans le passé, d’autres expériences de sous-marins de tourisme avaient déjà vu le jour en France. Tout d’abord le téléscaphe, dans les années 1960 : un téléphérique sous-marin reliant l’île Maïre à la calanque de Callelongue, sous l’eau, entre 10 et 12 mètres de profondeur. Plus récemment, le sous-marin Seabus, mis en place par la Comex en 1992, permettait de transporter 44 passagers à 70 mètres de fond. Mais ces deux expériences ne durèrent chacune pas plus d’un an.

S’il voit le jour, le nouveau sous-marin permettrait à Marseille de compter une attraction touristique supplémentaire et de se tourner encore un peu plus vers la mer.

Texte Eliane Rigollet, photo Daniel Deflorin