Ce dimanche 27 octobre, dans le cadre de son émission “Grandeurs nature“, France 2 a programmé un documentaire exceptionnel sur les squales : “Méditerranée, le royaume perdu des requins“. Écrit et réalisé par Stéphane Granzotto et François Sarano, ce 52 minutes, qui aura nécessité 3 ans de travail, remonte sur les traces des requins qui peuplaient autrefois en grand nombre la Méditerranée. Alors qu’aujourd’hui, il faut souvent partir au bout du monde pour espérer s’immerger au milieu des sélaciens, la Méditerranée abritait, il y a un siècle à peine, pléthore de requins bleus, taupes, marteaux et même le très médiatique grand blanc. Où sont donc passés tous ces squales ? Existe-t-il des coins encore préservés qui cacheraient quelques spécimens méditerranéens ? Partis à la recherche des requins perdus de la Grande Bleue, François Sarano et Stéphane Granzotto nous livrent une très belle histoire, qui remet les pendules à l’heure : la Méditerranée n’a pas toujours été une mer vide. “C’était un royaume exubérant où foisonnaient les poissons, les tortues, les dauphins, les baleines, un royaume inouï sur lequel régnaient les grands requins“, tient à rappeler l’océanographe François Sarano.

Et de nos jours encore, des requins nagent dans notre “petite mer intérieure”, comme le souligne Stéphane Granzotto : “Même le grand requin blanc, que l’on imagine systématiquement dans les eaux sud-africaines ou australiennes, sillonne la Méditerranée de l’Espagne à la Grèce, en passant par la Corse et la Tunisie. Mieux, le plus grand requin blanc jamais pêché dans le monde – plus de 6 mètres et 2 tonnes ! – le fut à Malte, à quelques centaines de mètres du rivage…”

 

– “Méditerranée, le royaume perdu des requins“, Mona Lisa Production et Label Bleu Production, diffusé dimanche 27 octobre à 16 h 25, sur France 2

 

Crédit photo : Aldo Ferrucci