Envoûtantes et mystérieuses, les îles des Seychelles et leurs trésors naturels font rêver chaque voyageur qui s’y arrête. Lagons turquoise, plages infinies, reliefs typiques, végétation luxuriante… Un cadre idéal pour se reposer, se baigner, prendre son temps, admirer cette vie sauvage à l’état pur… Ces îles offrent néanmoins des sorties qui valent le coup de troquer les palmes pour des chaussures ou des tongs !

Autour de Victoria

Petit tour dans la capitale Victoria, parsemée de vestiges des occupations française et britannique, où souffle un grand air créole. Ne pas manquer la tour de l’horloge, le temple hindou, le marché, mais aussi les galeries d’art où les œuvres des peintres locaux, de couleurs très vives, illustrent la vie des tropiques.
Un peu de randonnée ! Mahé compte plusieurs sentiers, qui nécessitent un guide, comme le Morne seychellois qui culmine à 906 mètres.

La Vallée de Mai

La Vallée de Mai à Praslin, deuxième plus grande île des Seychelles. C’est dans cette célèbre vallée, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984, que pousse le coco mer, surnommé le “coco fesse” en raison des formes suggestives de son énorme noix de coco.

Oiseaux et tortues géantes

Excursion en bateau à l’île de Cousin, “réserve spéciale” : véritable refuge pour les oiseaux. Vous y admirerez des espèces endémiques : le toc toc des Seychelles, les noddis nains, les sternes fées… Un véritable éden uniquement accessible le matin, du lundi au vendredi.
Autres vedettes des Seychelles : les tortues géantes ! Les spécimens impressionnants dépassent 1,50 mètre et 250 kg. On les rencontre surtout sur les îles Frégate et Curieuse.
La Digue : faites le tour de l’île en vélo pour vous imprégner de la sérénité ambiante. À voir : la réserve de la Veuve (oiseau qui vit exclusivement ici), une fabrique de coprah, une plantation de vanille et l’ascension du Nid d’Aigle, le  point culminant de l’île (333 mètres).

Crédit photo : Jordi Chias