Si le code international des abordages en mer précisait déjà que la navigation était interdite dans un rayon de 100 mètres autour d’un pavillon Alpha, force est de constater que cette règle était largement bafouée en toute impunité. La préfecture maritime de Méditerranée a cependant nettement clarifié les choses dans un nouvel arrêté préfectoral paru le 10 juillet.
En effet, il stipule non seulement que dans un rayon de 100 mètres autour d’un pavillon signalant la présence d’un plongeur, un navire doit s’écarter, mais également qu’ “en tout état de cause, cette vitesse sera limitée à 5 nœuds” (article 6). Il va même plus loin, précisant que cette vitesse maximale concerne le pavillon Alpha et le pavillon rouge à croix de Saint-André ou à diagonale blanche, ainsi qu’une bouée de couleur vive signalant la présence d’un chasseur sous-marin.
Mieux encore, ce même arrêté définit dès l’article 1 que “le terme ‘motorisé’ appliqué à un navire, une embarcation ou un engin signifie que ce dernier est équipé d’un moteur de propulsion quels qu’en soient le type et la puissance et qu’il soit utilisé ou non”. Autrement dit, quasiment toutes les embarcations, y compris les jet-skis, terreurs des plongeurs et chasseurs sous-marins.
Une clarification bienvenue qui permettra aux autorités de sanctionner les contrevenants d’un retrait de permis, d’une amende pouvant aller jusqu’à 3750 € et 6 mois d’emprisonnement selon les circonstances. L’infraction peut même être requalifiée en “mise en danger de la vie d’autrui” et transférée au tribunal de grande instance. De quoi tempérer les ardeurs des chauffards de la mer.

Texte et photo D. Deflorin