Forêt de kelp dans la région du Dhofar

Destination Oman

 

Authenticité

Voilà le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’il s’agit de décrire cette destination. Ouvert au tourisme occidental depuis relativement peu de temps, le Sultanat d’Oman a su préserver toute la magie et l’attrait du voyage, c’est-à-dire de la découverte d’une autre culture. Ici, point de complexes hôteliers s’étalant sur des dizaines de kilomètres. Et par conséquent, point non plus de cohortes de visiteurs arpentant les lieux, et encore moins d’embouteillages sur les sites de plongée…

Aventure

Le second qualificatif est « Aventure ». Car les fonds marins d’Oman sont en grande partie inexplorés et vierges. C’est particulièrement vrai dans le Sud (région du Dhofar) et à l’extrême Nord du pays (Musandam), qui forme la fameuse corne d’Arabie, départ du célèbre détroit d’Ormuz. Quant à la zone centrale (Mascate), elle est certes un peu plus défrichée, mais ses atouts sont d’importance : présence d’une réserve marine instaurée il y a 20 ans déjà, conditions de plongée idylliques, grande diversité faunistique et superbes paysages sous-marins à découvrir. Enfin, quel que soit le lieu de départ, il est possible d’embarquer pour une croisière à bord d’un boutre traditionnel, une embarcation à l’image de celles empruntées à son époque par Sinbad le marin pour mener à bien ses explorations.

Ajoutons que le Sultanat d’Oman occupe traditionnellement une position modérée au sein du monde arabe et qu’il a pris très tôt des initiatives de protection de l’environnement s’étendant également en surface. Les habitants sont accueillants, curieux et fiers de la beauté sauvage de leur pays, avec ses montagnes, ses oasis, ses fjords et ses canyons.

Texte Destination Oman : Olivier Clot-Faybesse

Crédit photo : OT Oman

Retour

ARTICLES SIMILAIRES