Types de plongées

 

Amateurs de bio, photographes, adeptes des épaves, ou simples contemplateurs du bleu, vous trouverez votre bonheur dans les eaux martiniquaises. Évidemment, les inconditionnels des ballets aquatiques avec les raies mantas passeront leur chemin. Mais tous les autres apprécieront ce florilège de panoramas sous-marins, caractéristiques des Antilles et foisonnant de poissons colorés.

La grande majorité des immersions se déroulent dans la mer des Caraïbes, l’Atlantique se montrant un peu trop fougueux avec des courants et des vagues plus propices au surf qu’à la plongée. C’est donc sur la côte sous le vent que les bulleux exploreront un terrain de jeux varié et riche. Plusieurs spots sont par ailleurs accessibles aux snorkelers (par exemple, la Citadelle, l’épave de L’Amélie, ou la Pointe Burgos). Deux zones principales se découpent : le Nord et le Sud, la baie de Fort-de-France marquant la limite.

Les plongées du Nord de la Martinique

Ici, ce sont surtout les épaves qui attirent les palmipèdes, avec les nombreux navires coulés dans la baie de Saint-Pierre. Mais pas seulement. Il y a aussi l’ambiance très particulière, caractérisée par ce sable noir d’origine volcanique. Sans oublier le relief, prolongement de celui de la montagne Pelée, qui offre tombants et plateaux coralliens.

Les plongées du Sud de la Martinique

Coraux durs en bon état et langues de sable blanc ponctuent les immersions du Sud. L’eau se fait parfois turquoise et les poissons ne manquent pas. Lutjans, trompettes, anges… Les plus beaux représentants de la faune tropicale sont au rendez-vous. Et le décor n’a rien à envier aux autres îles des Petites Antilles. Gorgones et éponges volumineuses se dressent un peu partout. Le tout baigné par une mer chaude et claire.

Texte Cécile Cioni
Crédit photo : Christophe Kazmierski

Retour

ARTICLES SIMILAIRES