Une tortue dans les eaux martiniquaises

Espèces sous-marines

 

Plutôt bien protégés, les fonds sous-marins de la Martinique offrent une vie fixée riche en couleurs. Coraux durs, éponges barriques, grandes gorgones rivalisent d’exubérance. Dans ce décor convivial, les poissons tropicaux sont à la fête : papillons, demoiselles, perroquets, chirurgiens, diodons, balistes, gorettes, platax, murènes… Sans oublier quelques beaux barracudas qui patrouillent dans le bleu. Carangues, thazards et autres pélagiques font aussi partie du bestiaire. Les plus chanceux rencontreront des dauphins, qui viennent jouer près des bateaux. C’est d’ailleurs plus souvent en PMT (snorkeling) qu’en plongée bouteille que vous aurez le privilège de nager aux côtés d’un sosie de Flipper.

Sur certains sites, vous croiserez certainement des tortues (le Récif du sous-marin, les Jardins du prêcheur, le tombant de Baradi, la Baleine…), très fréquentes autour de l’île. Vos immersions ne manqueront pas non plus de crustacés imposants, comme les langoustes.

À noter aussi la présence de poissons lions, ou rascasses volantes (Pterois volitans), qui,  comme dans beaucoup d’îles des Caraïbes, ont fait leur apparition sur les côtes martiniquaises. Originaire du Pacifique, cette espèce invasive, bien que très esthétique, est une plaie pour les fonds de l’île car elle détruit la biodiversité locale. L’Observatoire du milieu marin martiniquais (OMMM) a donc mis en place des opérations de capture de ces rascasses volantes afin de limiter leur impact.

Texte Cécile Cioni
Crédit photo : Christophe Kazmierski

Retour

ARTICLES SIMILAIRES