Types de plongées

 

On trouve à peu près de tout à Malte, que ce soit en termes de niveaux (l’absence de marées et de courants forts est idéale pour les débutants) ou de paysages sous-marins, des épaves aux tombants en passant par des grottes ou des blocs rocheux. Autour de Gozo et de Malte, les spots accessibles du bord sont quasiment aussi nombreux que ceux qui nécessitent un bateau. Pour plonger à Comino en revanche, une embarcation est indispensable.

La combinaison de falaises abruptes, de grottes, d’épaves, d’écueils et de lits marins sablonneux et rocheux permet aussi de croiser une grande variété de faune et de flore. Des coraux orange-rose sont également visibles sur les arcs, les récifs et les grottes. On peut aisément découvrir certaines de ces richesses des fonds maltais simplement avec un masque et un tuba. À l’inverse, pour les adeptes de sensations fortes (et aussi les plus expérimentés), plonger de nuit ou au-delà des 30-40 mètres est également possible.

Texte : Claire Richet

Crédit photo : Denis Glehen

Retour

ARTICLES SIMILAIRES