les dernières vidéos
Une raie sautant hors de l'eau
Faune FloreSauts de raies
 
NOS OFFRES
 
LES NEWSLETTERS
 
LE MAG
RETROUVEZ LA
VERSION DIGITALE DU MAG
Toutes les petites astuces qui facilitent la vie du plongeur : matériel, organisation de plongée, formation...
par regis
28 Aoû 2009, 09:30
Bonjour
j'ai fait pour mon club des fiches de progression N1 et N2, les fiches N3 et le livret N4 sont en préparation ainsi que les fiches enfant

[EDIT MODERATION: suppression des liens à la demande de régis]

Ces fiches sont une BASE DE TRAVAIL pour ceux qui souhaitent enseigner et donnent des lignes directrices toutefois:
- j'ai VOLONTAIREMENT omis certains points du manuel du moniteur car ils me semblent évidents et ne présentent pas de difficultés pédagogies et peuvent être abordés n'importe quand (par exemple les mises à l'eau .... on est obligé d'y passer pour plonger non ?)
- Ces fiches ne dispensent nullement de connaitre son manuel sur le bout des doigts!
- Elles indiquent une ligne pédagogique à suivre qui ME parait difficile d'écarter.
- elles classent les exercices entre eux en suivant l'ordre des pré requis
- Elles ne donnent AUCUN exercice mais une ligne de travail
- Elles peuvent aides les stagiaires péda

Je les publie pour plusieurs raisons:

- j'aimerais éviter de les retrouver dans un subaqua signées de la main de qqun d'autre !
- à plusieurs on est plus intelligents parait il donc si vous avez des remarques CONSTRUCTIVES je suis prêt à travailler avec vous
- vous pouvez vous les approprier c'est pour cela que je les ai laissées en format word et non PDF

SI vous les utilisez et les modifiez , merci de me le dire ... je pourrai les faire évoluer aussi

Voilà pour vous
Merci à nos partenaires
par KamTheBest
28 Aoû 2009, 14:21
Faudrait voir ce qu'on ont pensé les moniteurs du club cet été.
Pour ma part, elles me paraissent bien faites ;-)
Je pourai mieux te répondre dans quelques temps, pendant mon stage péda ... :-)
par XHY65
28 Aoû 2009, 14:42
J'ai regarder ta fiche N2, elle me semble pas mal, je vais la mettre en comparaison avec celles que j'ai faite l'année dernière at aussi au planning de l'année (une séance par semaine et rien pendant les vacances).

Je suis, dans mon club, responsable des N2, donc j'ai un planning péda, sur l'année, une fiche d'évaluation des élèves qui nous permet de savoir ce qui pêche chez les élèves.

je mettrais ça en ligne aussi, juste me laisser un peut de temps.

Ah, petit truc, moi c'est sur une formation de l'intérieur, donc en piscine, y'a juste à adapté :lol: :lol:
par KamTheBest
28 Aoû 2009, 18:49
Tiens tu m'intéresses !!!
Je vais passer mon initiateur cet hiver et je pense m'occuper des débutants à la piscine 'avec un moniteur)
Je suis preneur de toute doc qui pourrait me servir pour apprendre à enseigner la plongée ... ;-)
par Tétro
28 Aoû 2009, 19:37
Pourquoi la formation n'est pas standardisée? Ne risque-t-on pas, sans standards, d'avoir des formations de qualités très inégales? (parce que si je pige bien votre histoire c'est vous qui vous faites votre matos pédagogique -bel effort d'ailleurs)
par palmette_83
28 Aoû 2009, 19:48
y'a un manuel du moniteur qui contient les standards à acquérir, pas les moyens d'y parvenir
je trouve ça bien qu'il n'y ai pas UNE solution toute faite d'ailleurs...
par Penti
29 Aoû 2009, 05:56
Ca me parait pas mal, quelques remarques qui me viennent rapidement :

- tu n'évoque pas de notion de progressivité dans les compétences (objectifs intermédiaires), or il faut en passer par ces étapes avant d'arriver à l'objectif final. Exemple : VDM partiel en mettant un peu d'eau puis total en soulevant le masque puis total en l'enlevant et en faisant au moins 2 cycles ventilatoires.
De même l'échange d'embout sera d'abord travaillé donneur statique puis receveur statique puis donneur et receveur en mouvement.


- Attention, tu dis "Les étapes 1, 2 et 3 étant limitées à 6m." Non, tous les exercices sont limités à 6m, aucun ne doit être fait dans l'espace médian. Attention à ce genre de chose car en cas de carton sur un exercice travaillé à 8, 10 ou 12m c'est faute donc pénal pour la pomme du moniteur.

Pas le temps d'en dire plus (je pars plonger, là) mais je reviendrai dessus plus tard car je suis aussi en plein dedans.
par regis
29 Aoû 2009, 07:51
Merci pour vos remarques
Concernant l'idée de standards, la fédé est très attachée à la "liberté pédagogique"; pour ceux qui comme moi ont connu Niolon, on se demande encore ce que ça peut bien être, là bas c'est plutôt mode et ayatollah mais bon passons ce n'est QUE là bas ...
Le Manuel fixe des standards, je n'ai fait qu'une chose, organiser une progression au sein de ce manuel de manière à éviter d'avoir des validations de N1 avec des exercices comme la RCE oubliés... il me semblait pourtant que cet exercice est pré requis à tous les autres!

@ Penti

En effet je n'évoque pas clairement d'objectifs intermédiaires, il s'agit d'un pense bete à l'usage de moniteurs, pas un cours de péda pour stagiaire; ça peut aider mais il y a tellement d'exercices à faire que, limité par une feuille A4 (je voulais une fiche pas un livre) il a fallu que je fasse des choix, pourtant si tu regardes la fiche N2, je précise pour l'apprentissage du gilet et des vitesses de remontée, à la palme, palmes+gilet, gilet seul; là j'ai vraiment détaillé en précisant que ces étapes sont cruciales avant de passer aux assistances!

Pour la limitation à 6m, il a fallu placer une limite entre débutant limité à 6m et plongeur en fin de préparation N1, j'ai structuré ça avec le VDM: non fait et non maitrisé limité à 6m, fait correctement on peut commencer à descendre et attaquer la stabilisation et finalement, pour valider, il faudra bien voir ce que donne la stabilisation sur 20m, bosser le gilet sur 6m me semble un peu délicat

Voilà je pars plonger aussi mais je dois être plus près de mon club que toi :D
par XHY65
29 Aoû 2009, 09:25
Tétro a écrit:Pourquoi la formation n'est pas standardisée? Ne risque-t-on pas, sans standards, d'avoir des formations de qualités très inégales? (parce que si je pige bien votre histoire c'est vous qui vous faites votre matos pédagogique -bel effort d'ailleurs)


comme dit palmette
palmette_83 a écrit:y'a un manuel du moniteur qui contient les standards à acquérir


après tu pense bien que les moyens d'y arriver sont différents ne serait-ce que si tu fait partis d'un club en bord de mer et d'un club de l'intérieur ou les entrainement se font en piscine avec quelques fosses et un semaine technique au final

de plus selon les élèves, certains vont passer des trucs très rapidement (vdm pour un apnéiste qui se met a la bouteille par exemple) que d'autre, donc le principe est que tu sait ou tu doit arriver, mais comment tu doit y arriver c'est les moniteurs qui le font souvent par rapport à leurs vécus, leurs feelings et comment les élèves réagissent.

pour mon suivit je vous met ça rapidement en ligne, de toute façon la saison commence dans peut de temps, faut que je mette tout à jours :lol:
par Penti
29 Aoû 2009, 12:09
regis a écrit:Pour la limitation à 6m, il a fallu placer une limite entre débutant limité à 6m et plongeur en fin de préparation N1, j'ai structuré ça avec le VDM: non fait et non maitrisé limité à 6m, fait correctement on peut commencer à descendre et attaquer la stabilisation et finalement, pour valider, il faudra bien voir ce que donne la stabilisation sur 20m, bosser le gilet sur 6m me semble un peu délicat


On travaille la stabilisation dans les 20m effectivement mais pas en tant qu'exercice, en tant qu'application en conditions d'explo. Mais les exercices de stabilisation eux même doivent être faits dans 6m (je vois pas en quoi c'est délicat, au contraire c'est là que c'est le plus formateur).
La limite est déja fixée par les textes, ce n'est pas à nous, formateurs ou futur formateurs, de le faire : aucun exercice en dessous de 6m au niveau 1, l'aspirant N1 "travaille" entre 0 et 6m et part se ballader ensuite plus profond, jusqu'à 20 voire 25m mais on se met en faute en lui demandant de faire un VDM, un LRE ou une panne d'air entre 6 et 20m.


regis a écrit:je dois être plus près de mon club que toi :D


Tu as bien de la chance mais je me plains pas de ma grosse dizaine de minute de route :)
par XHY65
29 Aoû 2009, 13:14
bon, je vous met mon planning peda (ce qui a été remis aux moniteurs et aux élèves) de l'année dernière.

Pour info et donc pour comprendre le planning

Formation en piscine.
Possibilité de faire 2 fosses du mardi dans l'année pour chaque élèves.
Je décidait selon la décision des moniteur qui devait aller en fosse et quand.
1 ligne d'eau dispo pour les N2
25 élèves en prépa N2
Division du groupe des 25 en 2 demis groupes (1 en nage l'autre en théorie) cela permet deux choses, moins de monde dans la ligne d'eau, possibilité a ceux qui pour diverses raisons ne peuvent pas venir à une séance de théorie de venir sur celle de l'autre groupe.
Pas de jours en plus pour le coté théorique
Ceci n'est qu'une ligne directrice pour les moniteurs.
Un moniteur avait les même élèves pour chaque session entre 2 vacances scolaires.
en fin de chaque session intervacances, réunion des moniteurs (dans un bar a bière, faut rester cool :D ) et transmission des palanquées voir remaniement
Nombre de présentés au N2 l'année dernière, 11 prépa N2, (je suis fier de es élèves ils l'ont tous eu et pas tous au club :D )

pour la fiche d'évaluation, je vous la met après

voilà, le planning :
[url]http://www.nautile-plongee.com/transfert/planning plongée N2.pdf[/url]

les moniteur en étaient satisfait, cela leurs permettaient de d'avoir un fil directeur, il vaut ce qu'il vaut, il a juste le mérite d'exister :D
par regis
29 Aoû 2009, 18:51
Juste une chose .. je ne trouve pas de RSE/RCE...
Sinon la progression me semble pas mal mais étant du bord de mer je n'ai pas du tout l'habitude d'organiser des saisons piscine.
Une autre remarque toutefois: tu passes seulement deux séances sur initiation gilet et tu passes à qquechose intitulé sauvetage assistance, bon, je ne connais pas les contenus mais si je suis ta ligne, il y a deux séances de travail seul pour le gilet et après c'est du travail à deux; j'ai pu remarquer qu'en multipliant les exercices de travail seul au gilet les résultats étaient meilleurs, et surtout plus stables dans le temps...

La partie maitrise de la remontée seul chez moi compte pour 70% du temps de boulot pour un N2, une fois que c'est maitrisé, le travail à deux passe comme une lettre à la poste!

pour les autres y'a pas d'autres moniteurs, initiateurs pour partager un peu ? ça pourrait donner des idées à tout le monde et pourquoi pas faire un "séminaire encadrants 2P" pour échanger nos points de vue et faire une fédération parallèle ... là je m'emporte !!! :oops: :oops: :oops:
par XHY65
29 Aoû 2009, 22:19
Comme je l'ai préciser, c'est un planning d'entrainement en piscine soit 3,25 m maximum de profondeur.

donc tout ce qui est remonté RSE, RCE, contrôle du gilet, ... en gros tout ce qui demande un minimum de profondeur se fait en fosse.

En général, chaque élève se fait 2 fosse de mardi dans l'année + 2 fosses minimum le week-end (soit 4 le WE car 1 le matin, une l'après-midi) et le reste est "finaliser" en début de sortie technique en mer. (on fait ce qu'on peut, n'étant pas en bord de mer :? )

ce que l'on essaye de donner, c'est les gestes qui vont bien, et la sensation du départ franc mais doit être contrôler rapidement.
imagine une assistance ou tu doit faire un départ franc mais pas percer en étant a 3,25m, t'apprend vite à te servir de la purge :D .

sur l'assistance c'est maitriser les geste a faire, démarrage franc et dans ces 3,25 contrôler et pas percer, prendre les sensation. voir même contrôler un furieux qui se réveille, et par en panique a grand coup de palme (là, je parle de moi) ou d'un narcosé qui voyant plein de truc devant lui s'amuse a enlever le masque, appuyer sur la surpression du détendeur, gonfle la stab de l'assistant (là je parle toujours de moi :D ) enfin bref, on les met devant des situations (souvent connus ou vécus) qu'il ne rencontrerons pas de sitôt en plonge réelle, mais au cas ou cela leurs arriverais, ils ne seraient pas pris au dépourvus (un air de déjà vu ..)

C'est comme le guidage de palanqué dans la piscine, naturellement on leur fait pas faire de l'orientation, car en général, la visi est asse bonne pour voir tout le bassin :D , mais juste un contrôle des personnes de la palanqué. (si toi être guide, si y'en a un qui va a l'opposé de ce que tu indique, tu doit le ramener avec ta palanqué, et pas subir ...)

comme je l'ai préciser, cela se finit par une semaine de stage (en général a niolon ou on prend l'hébergement et les bateau, on a nos moniteurs) qui elle va permettre de finaliser les choses, et là, par contre on est pas des furieux sur les cas qu'il rencontrent, ils se retrouvent plus dans le classique.

même comme ça on arrive à les former plus que convenablement, pour exemple, 2 de mes élèves cette année on passé leur pratique dans un club a toulon (la théorie au club et si tu veut des exo tordus sur les tables ou en physique pour le blanc fait moi signe :D ) ils étaient avec d'autre plongeurs qui passaient eux aussi leurs niveaux 2 et je suis vivement convier dans ce club au vus de leurs satisfaction sur la formation (théorique et pratique) donc ....... on se débrouille avec ce que l'on as, mais on se démerde pas si mal :lol: :lol:
par regis
30 Aoû 2009, 07:34
Ok j'ai un peu confondu fosse et piscine !

Sinon, connais tu cet exo préparatoire à la RSE (enfin juste parce qu'il fait expirer car il se fait en piscine , qui consiste à faire parcourir les 25m du bassin en nageant tranquillement de manière à pouvoir compter les carreaux du sol, s'ils ne sont pas de 1cm*1cm tout en expirant légèrement... je l'utilise pas mal pour les N4 aussi !

Voilà si un jour il te vient à l'idée de tenter de faire ton stage sur La CIotat plutôt que sur Niolon, je connais un petit club associatif qui se fera une joie de t'accueillir !

Amicalement
par Penti
30 Aoû 2009, 08:20
regis a écrit:Juste une chose .. je ne trouve pas de RSE/RCE...

Une autre remarque toutefois: tu passes seulement deux séances sur initiation gilet et tu passes à qquechose intitulé sauvetage assistance, bon, je ne connais pas les contenus mais si je suis ta ligne, il y a deux séances de travail seul pour le gilet et après c'est du travail à deux; j'ai pu remarquer qu'en multipliant les exercices de travail seul au gilet les résultats étaient meilleurs, et surtout plus stables dans le temps...

La partie maitrise de la remontée seul chez moi compte pour 70% du temps de boulot pour un N2, une fois que c'est maitrisé, le travail à deux passe comme une lettre à la poste!


De mon côté j'ai jusqu'ici tendance à penser comme lui. Les formateurs avec qui j'ai bossé - et de qui j'ai appliqué les conseils lors des formations N2 que j'ai pu faire - avaient plus l'approche de XHY65 aussi : certes il faut travailler les remontées seul avant les assistances mais ça vient relativement vite et j'ai l'impression que le gros du problème est de gérer 2 gilets à la fois, le sien et celui de l'assisté.

Donc j'aurais tendance à penser que les remontées seules représentent en moyenne un quart du boulot au N2 (3 à 5 remontées), alors que les assistances représentent les 3 autres quarts (10 à 15 remontées partielles puis totales).

Y a-t-il d'autres avis sur ce sujet ??
par XHY65
30 Aoû 2009, 10:10
regis a écrit:Ok j'ai un peu confondu fosse et piscine !

Sinon, connais tu cet exo préparatoire à la RSE (enfin juste parce qu'il fait expirer car il se fait en piscine , qui consiste à faire parcourir les 25m du bassin en nageant tranquillement de manière à pouvoir compter les carreaux du sol, s'ils ne sont pas de 1cm*1cm tout en expirant légèrement... je l'utilise pas mal pour les N4 aussi !

Voilà si un jour il te vient à l'idée de tenter de faire ton stage sur La CIotat plutôt que sur Niolon, je connais un petit club associatif qui se fera une joie de t'accueillir !

Amicalement


C'est en général moi qui fait la progression apnée des N2, cette progression se fait principalement sur des départ d'apnée en phoque en non en canard (cas plus rencontrer en plonge au moment de la panne d'air et où il faut rejoindre sont gentils camarade qui lui a continué :? ).
Ce travail se fait sur la respiration (respiration et expiration avec le ventre et pas uniquement la cage thoracique) et sur le mental. en général pour ceux qui joue le jeux, qui comprennent le travail mental (90% de l'apnée) et le travail de respiration (le reste des 100%) cela se passe bien. voir même pour ceux qui n'arrivent pas à faire 10 m en départ canard, en fin de la 1°séance (soit 4 ou 5 apnées) il me font très régulièrement leurs 25 m voir plus en phoque.
Ceci se fait en petit groupe (4 à 6 max) sinon après c'est difficilement gérable.

Après avoir à peine discuter, la RSE en fosse se fait du premier coup sans problème (fosse qui se fait après les cours théorique, expansion des gaz ....).

Après sur l'entrainement physique que l'on fait quand même et que chaque moniteurs place dans sont planning (ou que là, c'est moi qui prend les élèves pour le physique) j'ai une série d'exercice qui :
Font travailler le physique et la dissociation bucco-nasale dans l'effort
font travailler la glisse
font travailler en aérobie et en anaérobie
font travailler le palmage.
Finalisation par de l'apnée.

C'est pas du commando, mais c'est quand même bien physique, à leurs première séance de physique, ils dorment très bien le soir :lol:
par regis
30 Aoû 2009, 12:51
En ce qui me concerne , j'ai remarqué que plus je passais de temps sur les remontées seul avec plusieurs étapes de contrôle comme arret tous les 2 m, tous les 5m ... enfin plein d'éducatifs qui tendent à privilégier le poumon ballast sur l'emploi direct du gilet j'avais de bien meilleurs résultats et plus rapides sur le travail à deux et la gestion des deux gilets .
En fait, au départ, j'ai commencé par faire peu de solo et je passais assez rapidement sur les remontées à deux et je me rendais compte que rapidement après le passage de niveau (pour des personnes évoluant exclusivement en mer) j'avais une régression technique qui faisait que ces personnes avaient vraiment du mal à refaire ce qu'elles avaient appris peu de temps auparavant.
Du coup je me suis mis à analyser le pourquoi et je pense que c'est simplement que le poumon ballast n'est pas encore suffisamment acquis et les sensations au gilet un peu faites au petit bonheur...
Du coup, on prend et on recommence dans l'autre sens, en faisant plus travailler seul et là malgré que ca soit un peu chiant les sensations restent et le boulot à deux devient évident et marche en deux temps trois mouvements !
par XHY65
30 Aoû 2009, 17:12
en piscine, on les fait beaucoup travailler le poumon ballast, car en fait à 3m, t'as pas toujours besoins de gonfler la stab pour remonté :lol: :lol: :lol:

Donc je sais pas, mais pour eux ça devient très vite naturel.

Après c'est de l'échange entre nous moniteur avec notre vécus, nos expériences, nos connaissance de ... et que l'on transmet.

Le but est que pour chaque cas, avec notre vécus, on leurs dit pourquoi, comment .... en cas de nous on fait comme ça parce que (genre narcose, de coté et pas de face, car là, l'assisté peut pas te faire quoi que ce soit, donc si il a la narcose rigolote, il risque pas de t'enlever ton masque, te faire des con*eries quelconque et donc tu garde la maitrise et si il l'a méchante, tu risque pas de te prendre un coup dans la tronche (là, c'est du vécus aussi)

on explique, comment, pourquoi .... et on démontre après, si pour une raisons x ou y on ne peut pas démontrer du fait de pas être en milieux naturel ou pas asse profond, comme ce que l'on a démontrer est bon, ils enregistrent aussi le reste.

On compense comme on peut. mais c'est sur que l'enseignement mer diffère de celui piscine, mais en fait quand tu analyse, ils sont complémentaire car tu peut quelquefois plus facilement décomposer et prendre le temps de .. en milieux protégé comme une piscine ou rien ne vient perturber la perception, on cherche pas la profondeur pour faire l'exo, on décompose l'exo, après, c'est vrai que si ont pouvaient fair plus de naturel en exo .... ce serait pas plus mal :?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités