blocs-plongee

Prévenir la contamination du gaz respitatoire

 

Les accidents impliquant un gaz respiratoire contaminé sont rares, qu’il s’agisse d’air, de Nitrox, de Trimix ou d’un autre mélange, mais peuvent toutefois survenir. Les conséquences médicales chez le plongeur varient selon le contaminant respiré. Parmi les symptômes les plus sévères de la respiration d’un gaz contaminé, citons l’altération du discernement et la perte de connaissance, qui peuvent toutes deux être mortelles sous l’eau.

Retrouvez le texte original de Brittany Trout (adapté par François Burman pour les normes européennes) et la photo de DAN Europe dans Plongée Magazine n°72

Pour vous abonner, cliquez ici

Retour

ARTICLES SIMILAIRES