Exposition Hippocampe : immergez-vous !

Publié le 4 mars 2015

Jusqu’au 17 avril, la ville de Sète accueille l’exposition Hippocampe, en partenariat avec le CPIE Bassin de Thau. Les visiteurs sont invités à entrer dans une « boîte bleue » de près de 90 m2 et à se laisser entraîner dans le milieu aquatique des petits chevaux de mer.

« Nous sommes sous l’eau, chez l’hippocampe ». Tel est le concept original de cette exposition. Une boîte géante, dans laquelle on pénètre, représente un morceau de mer, de lagune. De l’extérieur, la façade est opaque, d’un bleu profond. À l’intérieur, l’ambiance est douce, tamisée. Une musique accompagne le public et le plonge dans l’univers de l’hippocampe. Si on lève la tête, une barque flotte à la surface de l’eau. Sur le parcours, cinq secteurs sont à découvrir : la biologie des hippocampes, leur famille, les découvertes scientifiques, les menaces pesant sur eux et les solutions mises en place pour les préserver. Différents modules (maquettes, livre géant, vidéo, animation 3D…) offrent plusieurs niveaux de lecture afin de toucher un large public.  Trente-six bâches, parsemées de quelque 150 photos sont aussi prévues.

Coordonnée par le CPIE Bassin de Thau, l’exposition aura nécessité neuf années de travail, dans le cadre du projet Hippo-THAU. Ce dernier a été initié en 2005 par l’association Peau-Bleue pour effectuer un suivi des populations d’hippocampes, en impliquant la population locale et les usagers de la lagune de Thau. Plongeurs, pêcheurs, scolaires et autres bénévoles ont ainsi contribué à récolter de précieuses informations sur ces petits animaux grâce à leurs observations.

L’exposition Hippocampe est itinérante et modulable. Après Sète, elle sillonnera la France durant trois ans.

INFOS PRATIQUES

  • Dates : du 28 février au 17 avril
  • Horaires : de 9 h 30 à 18 h tous les jours sauf le mardi
  • Tarif : 3 € (gratuit pour les moins de 12 ans et les groupes scolaires du Bassin de Thau, les mercredis sur réservation)
  • Le contact : www.exposition-hippocampe.fr

Texte C. Cioni

Retour
Inscription à la newsletter

VOS COMMENTAIRES

ARTICLES SIMILAIRES