high-quality-whale-watching

Une formation pour une pratique durable du whale watching

Publié le 25 mars 2015

Du 7 au 9 avril 2015, des opérateurs de tourisme baleinier en Méditerranée seront formés pour une pratique respectueuse de leur activité et recevront le label « High Quality Whale-Watching« . La formation, d’une durée de trois jours, est organisée par l’association Souffleurs d’écume et se déroulera à Porquerolles, avec le soutien du Parc national de Port-Cros.

Si les plongeurs ont un contact privilégié avec la faune sous-marine et vivent des moments inoubliables avec les habitants des océans, le touriste lambda peut lui aussi avoir accès à des rapports particuliers avec le milieu marin, notamment grâce au whale watching. Cette pratique, qui consiste à observer des cétacés dans leur milieu naturel depuis des bateaux embarqués spécialement pour cela, peut à la fois constituer un danger et un énorme bénéfice pour les mammifères marins. Tout dépend de la façon dont elle est menée. Une approche trop brutale, trop bruyante ou avec un trop grand nombre de personnes perturbe forcément les animaux. Alors qu’une observation discrète et respectueuse sensibilisera le public à la cause des cétacés et à la nécessité de les protéger.

Afin de définir un code de bonne conduite et de valoriser les opérateurs de tourisme baleinier les plus sérieux, la France a mis en place en août 2014 le label « High Quality Whale-Watching », après avoir signé l’ACCOBAMS (Accord pour la conservation des cétacés de Méditerranée, de mer Noire et de la zone atlantique adjacente). Et pour que de nouveaux opérateurs de Méditerranée puissent prétendre à ce label, une formation menée par l’association de protection des cétacés Souffleurs d’écume sera proposée à Porquerolles, du 7 au 9 avril 2015. Durant ces trois jours, 12 spécialistes du monde marin et des cétacés de Méditerranée interviendront pour former une trentaine de participants. Le but : tendre vers l’excellence environnementale en suivant un cahier des charges bien précis (sensibilisation des passagers, respect des règles d’approche, tri des déchets sur le bateau, interdiction de nager avec les animaux, etc.). Une bonne nouvelle pour la Méditerranée où le whale watching est en pleine croissance, avec déjà la présence de plus de 30 opérateurs baleiniers.

Texte Eliane Rigollet, logo High Quality Whale-Watching (Marque collective regroupant les opérateurs d’observation de cétacés respectueux du code de bonne conduite).

Retour
Inscription à la newsletter

VOS COMMENTAIRES

ARTICLES SIMILAIRES